Réponse de Louis Feuvrier à l'article de Ouest France du 3 juillet.

Suite à l’édition d’Ouest France du 3 juillet qui s’interroge sur la concomitance de plusieurs manifestations le premier week-end de juillet, Louis Feuvrier, maire de Fougères, apporte les précisions suivantes.

Suite à l’édition d’Ouest France du 3 juillet qui s’interroge sur la concomitance de plusieurs manifestations le premier week-end de juillet, Louis Feuvrier, maire de Fougères, apporte les précisions suivantes :

« C’est là un signe de dynamisme et de vitalité, et personne ne peut s’en plaindre. Nous pouvons être fiers et heureux que des organisateurs d’évènement choisissent Fougères comme cadre pour le tournoi international de basket féminin, pour les Ruralies ou encore pour le festival Accords et à cris. C’est une belle reconnaissance pour la ville et cela participe à l’attractivité de Fougères.

Le monde associatif fougerais et les collectivités locales se mobilisent tout au long de l’année pour proposer de tels évènements, s’adressant à un large public, venant de Fougères mais aussi des territoires alentours. L’offre est diversifiée, correspondant ainsi aux divers centres d’intérêt de nos concitoyens. Nous nous en réjouissons et invitons chacun à profiter de cette programmation.

La période estivale est traditionnellement plus chargée en évènements. D’abord pour des raisons météorologiques, ensuite car c’est une période de fin d’année scolaire, propice aux rassemblements festifs. La Ville, Fougères Agglomération et les organisateurs d’évènements échangent sur le calendrier des manifestations, notamment à cette période. Pour autant, compte tenu de l’ampleur de l’offre culturelle, sportive, festive, il n’est pas toujours possible de dédier un week-end à un seul évènement. Ainsi par exemple, tous les week-ends précédents étaient également occupés : Fougères Musicales les 3, 9, 10, 16 et 17 juin, les "Rendez-vous aux Jardins" les 3 et 4 juin, la Journée Nationale des Débutants et les courses cyclistes le 4 juin, la Fête du jeu le 10 juin, le gala de danse de l’AGL les 16 et 17 juin, la fête médiévale des Fous Gèrent les 23, 24 et 25 juin, et les spectacles de danse des 24 et 25 juin de Corps et Graphies. Avancer le comice, le tournoi de basket ou encore "Accords et à Cris" n’aurait donc pas empêché la concomitance de festivités. »