Les rythmes scolaires en septembre 2018

La décision de la municipalité de maintenir les 4,5 jours pour les écoles publiques fait suite à une large consultation auprès de tous les acteurs de la communauté éducative.

La loi de refondation de l’école de 2013 a modifié l’organisation de la semaine scolaire dans les écoles publiques en instaurant 4 jours et demi de classe, au lieu de 4 jours auparavant. Suite aux élections du printemps 2017, le gouvernement a publié un décret donnant aux communes la possibilité de déroger à la loi et de revenir à la semaine de 4 jours sous certaines conditions. Ces dispositions ne concernent que les écoles publiques. S’agissant des écoles privées, l’organisation de la semaine scolaire relève en effet de leurs instances. Dans ce cadre, elles ont décidé de consulter les parents d’élèves via un questionnaire, élaboré par leurs soins. Sur la base des résultats de ce questionnaire, les écoles privées se sont prononcées pour un retour à la semaine de 4 jours, à partir de la rentrée 2018.
Concernant les écoles publiques, la Ville de Fougères a décidé de consulter l’ensemble des acteurs de la communauté éducative pour définir l’organisation de la semaine scolaire. Courant novembre, des réunions ont donc eu lieu avec les parents d’élèves, les enseignants, les directions d’école, les associations et les agents municipaux qui interviennent dans les écoles. Un questionnaire a ensuite été envoyé à l’ensemble des parents des écoles publiques. Celui-ci comprenait trois questions distinctes :

  • la première portait sur la satisfaction ou non de l’organisation de la semaine scolaire à 4 jours et demi ;
  • la deuxième portait sur la satisfaction ou non des activités proposées dans le cadre des TAP ( temps d’activités périscolaires );
  • la troisième question portait clairement sur l’organisation de la semaine scolaire à la rentrée : « Pour la rentrée 2018/2019, êtes-vous favorable ? :
    1/au maintien de la semaine scolaire de 4.5 jours ;
    2/à la semaine scolaire de 4 jours ;
    3/ne se prononce pas ».

Les résultats de ce questionnaire montrant une majorité pour le maintien à 4,5 jours, et la teneur des échanges ont conduit à maintenir une organisation de la semaine scolaire sur 4 jours et demi. Un courrier a été adressé aux parents, leur indiquant précisément les résultats du questionnaire.Au cours des échanges, plusieurs préoccupations ont été soulignées, comme les horaires du matin, du soir, de la pause méridienne, le nombre des TAP ou encore la fatigue, un sujet complexe et qui concerne l’ensemble des acteurs de la communauté éducative, quelle que soit l’organisation retenue. La municipalité en a tenu compte, dès cette année, avec des améliorations proposées, et bien évidemment dans le cadre de la préparation de la rentrée prochaine.