Grippe aviaire : déclaration et surveillance sur le territoire breton

Depuis mi-novembre 2020, la France est touchée par un épisode de grippe aviaire (virus H5N8) affectant toutes les espèces d’oiseaux, sauvages et domestiques.

La Bretagne étant située dans un couloir de migration d’oiseaux sauvages, tous les oiseaux captifs, en élevage mais aussi en basse-cour ou en volière extérieure, sont exposés au risque de contamination.

Aucun foyer de contamination n’est répertorié pour le moment en Bretagne (303 foyers de contamination en France mi-janvier) mais plusieurs oiseaux sauvages contaminés ont été recensés dans le Morbihan, la Loire-Atlantique et le Calvados.

Cependant, pour faciliter la surveillance sanitaire, les particuliers détenteurs d’oiseaux de basse-cour (poules, canards, pintades, dindes, …) ou autres oiseaux d’agrément (faisans, pigeons, paons,…) vivants en extérieur sont tenus de le déclarer :

  • en remplissant cet imprimé CERFA. Il est également disponible en version papier à l’accueil des services techniques municipaux, 47 avenue Georges Pompidou à Fougères.
  • en l’adressant par courriel à dste@fougeres.fr, ou par courrier postal : 2 rue porte Saint-Léonard 35301 Fougères Cedex.

Ces détenteurs d’oiseaux doivent en outre, sous peine d’une amende pouvant aller jusqu’à 750€ respecter les consignes suivantes :

- confiner en poulailler ou en volière tous les oiseaux habituellement en liberté, pour empêcher tout contact avec des oiseaux sauvages.

- surveiller très régulièrement la santé de leurs animaux et signaler toute mortalité anormale à un vétérinaire.

L’ensemble des citoyens est appelé à participer à cette surveillance en signalant la découverte d’un oiseau sauvage mort sur leur terrain ou à proximité, ou lors d’une sortie dans un parc ou en campagne.

Ce virus atteint exclusivement les oiseaux, il n’est pas transmissible à l’homme.