Crise sanitaire: la Ville de Fougères mobilisée

Depuis le 17 mars, et le début du confinement pour l’ensemble de la population, la Ville de Fougères a pris les mesures qui s’imposent et réorganisé ses services. Si la plupart sont désormais fermés au public, les missions indispensables sont maintenues, particulièrement les actions de solidarité.

Les repas des locataires des résidences municipales servis individuellement

Cellule de crise et agents en confinement

Autant que de besoin, le maire, l’adjointe au personnel et les directeurs.trices dont la présence est nécessaire se réunissent pour faire le point sur la situation et évoquer les actions à mettre en œuvre. Tous les agents dont la présence n’est pas strictement nécessaire ou dont l’activité est stoppée du fait de la crise sanitaire sont confinés à leur domicile.

Une cinquantaine de personnes, dont les missions se poursuivent, télétravaillent. Celles et ceux qui ne le peuvent pas du fait de leurs activités sont présents, dans le respect strict des gestes barrière. La police municipale vient en renfort de la Police Nationale sur l'espace public et peut verbaliser si besoin; elle patrouille tous les jours, à pied ou en voiture.

Permanences téléphoniques et information du public

Pour continuer de répondre aux questions des Fougeraises et des Fougerais, des permanences téléphoniques sont maintenues aux horaires habituels : à l’Hôtel de ville, à la Direction Education-Enfance, au CCAS et pour les services techniques, notamment pour les urgences relatives à l’eau. Les services disposant habituellement d’astreintes en cas d’urgences les maintiennent.

Le site www.fougeres.fr ainsi que la page Facebook « Ville de Fougères – officiel » relaient autant que nécessaire les informations utiles aux habitants.

 

  • Etat civil et formalités - Il n’y a plus d’accueil physique dans ce service, pour les cartes d’identité et passeports par exemple. Seuls les actes de décès (via les pompes funèbres) et de naissance (via l’hôpital) sont maintenus.Tous les mariages ont été reportés ; les sépultures peuvent avoir lieu, dans le respect des consignes, c'est-à-dire en limitant le nombre de personnes présentes.
  • Pour les questions d'urbanisme, vous pouvez adresser vos questions à l’adresse dau@fougeres.fr

  • Pour soutenir les personnels de santé, des places d'urgences sont disponibles à la crèche familiale pour la garde des plus petits. Les besoins peuvent être formulés via le site https://mon-enfant.fr/web/guest/recensement-covid-19 ou bien auprès du Relais Assistant Maternel au 02 99 94 88 61 ou par mail : rpame@fougeres.fr.

     De même, l’accueil périscolaire (incluant le mercredi) et la restauration sont maintenus. Deux écoles publiques accueillent actuellement des enfants.

     Pendant les vacances scolaires, un accueil minimum d'urgence est organisé au centre de loisirs pour les enfants des personnels soignants ou nécessaires à la gestion de la crise, aux horaires habituels (7h15-18h30), avec restauration et en s'adaptant au cas par cas. L'accueil pourra concerner des enfants âgés de 3 à 12 ans sans distinction de lieu de domicile ni de scolarisation.  Il faudra cependant fournir les justificatifs de priorité Covid et être en règle des formalités administratives et sanitaires habituelles pour l'admission des enfants. L'accueil sera organisé en petits groupes d'enfants et en suivant le protocole protection / désinfection.

La demande est à faire auprès de la permanence du service Education-Enfance soit au 02 99 94 88 62 soit par courriel: deej@fougeres.fr
 
  • Que ce soit auprès des locataires de Rebuffé ou de la résidence sociale des Cotterêts ou bien pour l’action sociale, l’aide et les soins à domicile, les agents du Centre Communal d’Action Sociale sont particulièrement mobilisés par la crise sanitaire.

Une attention particulière est portée à ces agents dont les missions vers les plus fragiles et les plus isolés sont indispensables. Dès la mi-mars, la Ville a fait le nécessaire pour que les personnels soignants soient dotés de masques FFP2 ou chirurgicaux.

Dans les résidences, toutes les mesures sanitaires de protection ont été mises en place dès la semaine dernière. Les visites des familles sont désormais interrompues les repas du midi sont toujours fournis par la cuisine centrale municipale qui fonctionne en équipe réduite et portés individuellement à chaque résident pour limiter les contacts.

En ce qui concerne l’action sociale et l’insertion, il n’y a plus de rendez-vous physiques dans les locaux : les allocataires du Revenu de Solidarité Active contactent leurs référentes par téléphone ; le courrier des personnes domiciliées au CCAS est transmis sans entrer dans les locaux. Pour les personnes à faibles revenus, la coopération du CCAS avec les associations de solidarité locales se poursuit, notamment pour l'aide alimentaire. La Ville a par ailleurs renforcé son dispositif de repérage des personnes isolées, sur le principe de celui en temps de canicule. Chaque cas est étudié et une livraison à domicile peut être assurée si besoin.

Pour les missions d’aide et de soins à domicile, les agents, directement au contact des personnes suivies, sont équipés de masques et particulièrement sensibilisés aux mesures de protection sanitaire. L’accompagnement des patients pour le soin est programmé comme habituellement ; concernant l’aide à domicile, l’accompagnement des plus fragiles est prioritaire.

Dans cette période de crise sanitaire inédite, nous sommes entièrement mobilisés pour assurer la continuité des services municipaux essentiels à nos concitoyens. Il nous appartient à tous, chaque jour, de respecter les gestes barrières et les consignes sanitaires. Pour nous protéger nous-même et protéger les autres.