Cérémonie de vœux aux Urbanistes avec les partenaires de la Ville

Louis Feuvrier, maire de Fougères, a accueilli les partenaires de la Ville pour une cérémonie de vœux aux Urbanistes. L’occasion de développer sa vision autour de la nouvelle organisation intercommunale du Pays de Fougères.

Après avoir insisté sur l’importance de tous les acteurs locaux, « élus de différentes collectivités et institutions, responsables administratifs, présidents d’associations, partenaires des secteurs économique, éducatif, de la sécurité et de la justice, de l’habitat, du social, de la santé, co-présidents des conseils de quartier», Louis Feuvrier a développé sa vision autour de la nouvelle organisation intercommunale du Pays de Fougères : « Les décisions prises dans les semaines et les mois à venir seront déterminantes pour l’avenir de notre territoire et le développement de notre ville. Après consultation et à la suite des fortes volontés exprimées, le Préfet a présenté un projet de schéma départemental de coopération intercommunale qui propose la création : 
- d’une communauté d’agglomération regroupant toutes les communes de Fougères Communauté, de Louvigné Communauté et de la Com’Onze (la communauté de communes de Saint-Aubin du Cormier), 
- et d’une communauté de communes rassemblant Antrain Communauté et Coglais Communauté ». 

Pour le maire de Fougères, ce projet est « pertinent et visionnaire » :

  •  il s’inscrit dans un schéma largement partagé d’organisation territoriale du département, autour d’une métropole et avec six pôles d’équilibre, dont celui de Fougères. Au sein de ces pôles, des pôles de proximité, comme ceux de Saint-Aubin du Cormier et de Louvigné-du-Désert offrent des services répondant aux besoins des habitants de chacune des communautés actuelles. Dans cette configuration, chaque commune peut naturellement développer des services de première proximité pour répondre aux besoins de ses administrés. 
  •  il préserve l’unité du Pays de Fougères ainsi que toutes les solidarités mises en œuvre depuis des dizaines d’années. « Toutes les communes, a précisé Louis Feuvrier, ont bénéficié et bénéficient toujours de dispositifs … dans les domaines du développement économique, de la santé, de l’énergie, de la production d’eau potable, de la collecte et du traitement des ordures ménagères… Personne ne peut donc comprendre, ni accepter, que l’on abandonne toutes ces solidarités». 
  •  il s’inscrit pleinement dans le cadre de la loi NOTRe, qui préconise de définir le périmètre de l’intercommunalité sur la base de considérations de développement, d’équilibre territorial et de solidarité. Selon Louis Feuvrier : « Avec le développement économique qui va s’intensifier le long de l’autoroute des estuaires… les territoires les plus proches de Rennes ont plus de chances d’en profiter que ceux qui en sont le plus éloignés. Nous ne pouvons admettre de perdre toutes ces potentialités de développement … Un appui massif a été apporté à la proposition du préfet. Dans le Pays de Fougères, 51 communes sur 58 ainsi que les cinq communautés ont apporté leur soutien au projet du préfet…. La communauté d’agglomération doit être co-construite, dans la confiance et le partenariat. Le projet collectif, nous allons le construire ensemble, par le rapprochement et l’harmonisation des missions et des compétences et la mise en place d’une nouvelle gouvernance territoriale ». 

Le maire de Fougères a insisté :

- sur l’importance du développement de la ville centre « essentiel à l’attractivité de la communauté et du Pays de Fougères ». Il a fait état des nombreuses actions qui seront mises en œuvre en 2016 (voir ci-dessous) pour rendre Fougères « toujours plus active, toujours plus accueillante, plus connectée, plus animée et confiante dans son avenir »  

- sur le haut niveau d’investissement municipal… pour soutenir l’activité économique, notamment celle des entreprises du bâtiment et des travaux publics, 

- sur l’importance du commerce de proximité qui contribue fortement à l’offre de services, à l’attractivité de la ville et à son animation : « C’est l’affaire de tous, de tous nos concitoyens. Chacun peut par ses achats soutenir le commerce de centre-ville et ainsi redonner un élan à l’activité commerciale de la haute ville ». En 2016 :

  • un ensemble d’actions concrètes seront présentées pour renforcer l’attractivité commerciale, soutenir le commerce de proximité et encourager les commerçants à se rassembler et à être solidaires dans l’organisation des manifestations et animations commerciales,
  • des travaux seront menés rue Nationale, rue du Beffroi et sur une partie de la rue Chateaubriand pour mettre en valeur ces espaces, notamment par le mobilier urbain et l’éclairage public,
  • une mission d’aménagement de la rue des Feuteries sera engagée, pour des travaux en 2017. 

Concernant le « Fabuleux château de Fougères », Louis Feuvrier a annoncé qu’en 2015 : « Près de 95 000 personnes ont visité le château, soit une progression de 16% par rapport à 2014, et … plus de 200 000 personnes s’arrêtent autour de cette plus grande forteresse médiévale d’Europe. Autant de visiteurs qu’il faut inciter à monter en haute ville. Pour communiquer sur nos atouts, le Tour de France est aussi une formidable occasion. Pour la 3ème fois en quatre ans, nous accueillerons la course cycliste la plus regardée au monde ».  

« L’ensemble de nos projets, a conclu le maire de Fougères, participent au rayonnement de Fougères, et au développement et à l’attractivité de notre territoire. Chacune des communes du Pays de Fougères, qu’elle soit rurale ou urbaine, y contribue aussi et a un rôle essentiel à jouer. C’est la raison pour laquelle nous devons travailler ensemble, dans le même sens, avec nos propositions et nos projets, à l’avenir commun de notre territoire… Après une année 2015 difficile, marquée par l’horreur du terrorisme, nous devons plus que jamais réaffirmer nos valeurs. C’est au quotidien que nous les faisons vivre, dans une volonté d’humanisme, de rassemblement, de fraternité. En œuvrant pour le vivre-ensemble, nous permettons à nos concitoyens de s’épanouir dans une société apaisée ». 

PRINCIPAUX PROJETS 2016 :

pour une ville toujours plus active, en collaboration avec Fougères communauté, les entreprises, l’Etat, les collectivités, les organismes et associations, le développement économique reste une priorité. Des actions de communication seront menées pour promouvoir les atouts de Fougères, attirer les investisseurs et montrer que le territoire a de belles capacités d’engagement et d’innovation.
► pour une ville toujours plus accueillante, et dans un contexte favorable pour investir (taux d’intérêt sont bas, prêt à taux zéro étendu, fiscalité locale favorable) :
- aménagement du quartier de la Placardière sur 2 ha et demi, tout près du Forum de la Gare. Une soixantaine de logements sont prévus pour la 1ère phase.
- concernant les logements vacants, un programme d’actions sera présenté en février, afin de remettre sur le marché des logements aujourd’hui inhabités.
- pour le quartier de l’Annexe, un programme opérationnel sera proposé, avec du logement et des équipements, par exemple la maison de jeunes du Valdocco et la crèche associative Nicolas et Pimprenelle.
► pour une ville plus connectée :
- côté transports : demande de la réalisation des aménagements de la RN 12 et du contournement de Beaucé, sachant que les études sont en cours ; volonté de renforcer la ligne interurbaine Fougères-Rennes en vue d’une ligne car TER performante lors de l’arrivée de la ligne TGV à Rennes en 2017 et de l’ouverture de la seconde ligne de métro un peu plus tard en 2020.
- dans le domaine des réseaux numériques, pour le déploiement de la fibre optique par Orange, le premier secteur de Cotterêts Forairie Montaubert est couvert, pour une commercialisation en mai prochain, Le second secteur sera prochainement défini, pour un début des travaux en fin d’année. La couverture en fibre optique de la ville sera totale en 2020.
pour une ville toujours plus engagée pour l’épanouissement de chacun, par l’éducation, le sport, la culture et le patrimoine :
- travaux d’investissement et de rénovation dans les écoles
- offre d’activités étendue pour les temps d’activités périscolaires, avec des activités liées à la citoyenneté et au vivre-ensemble.
pour la culture et le patrimoine :
• choix au second semestre du cabinet d’étude chargé de concevoir le contenu, la scénographie et la localisation d’un centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine ainsi que de valorisation de l’œuvre de Jean Guéhenno et du patrimoine industriel.
• à proximité immédiate du château, déconstruction de l’ilôt de la Fourchette à partir de mi-février. Après diagnostic archéologique courant juin, un bâtiment sera construit en fin d’année, pour accueillir classes du patrimoine et activités pédagogiques.
- côté sport :  construction d’une salle de gymnastique de près de 2 000 m² à proximité du COSEC de la Chattière après l’été
• réflexions en cours pour la création d’une piste de BMX.
pour renforcer la solidarité, de nouveaux locaux seront proposés pour les Restos du Cœur et Fougères Solidarité. Plusieurs hypothèses d’implantation sont en cours d’examen, pour un début des travaux en fin d’année.

IMG_6471.JPG