Avis d'enquête publique portant sur le rétablissement de la continuité écologique du Nançon

Une enquête publique débutera lundi 27 septembre (jusqu'au mardi 26 octobre 2021) sur le rétablissement de la continuité écologique du Nançon au niveau du château de Fougères.

Les travaux pour rétablir le cours "naturel" du Nançon devraient démarrer début 2022, pour favoriser la biodiversité et permettre une meilleure circulation des poissons (truites, saumons...). Les pièces du dossier de demande d'autorisation ainsi qu'un registre d'enquête seront mis à disposition du public, pendant toute la durée de l’enquête :

  • à la Direction de la Citoyenneté et de la Prévention (DCP) de la ville de Fougères, siège de l’enquête, aux heures et jours habituels d’ouverture, sauf fermeture exceptionnelle et jours fériés :
    ▪    les lundis, mercredis, jeudis et vendredis : de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30 ;
    ▪    les mardis : de 13h30 à 17h30.
  • sur le site internet de la préfecture : http://www.ille-et-vilaine.gouv.fr/ep-loisurleau
  • sur un poste informatique mis à la disposition du public dans le hall de la préfecture d’Ille-et-Vilaine, du lundi au vendredi de 9h00 à 12h et de 13h30 à 16h00. Au vu du contexte sanitaire actuel, il est recommandé de prendre rendez-vous au 02.99.02.10.39.

En outre, l'avis d'enquête publique est consultable ici :

Avis d'enquête publique rétablissement de la continuité écologique du Nançon

 

Les permanences du commissaire enquêteur, Michel Radoul, se tiendront à la Direction de la Citoyenneté et de la Prévention (DCP) de la ville de Fougères :

  • le lundi 27 septembre 2021 de 9h à 12h
  • le mercredi 6 octobre 2021 de 13h30 à 17h30
  • le jeudi 14 octobre 2021 de 13h30 à 17h30
  • le mardi 26 octobre 2021 de 13h30 à 17h30.

Pendant un an à compter de la clôture de l’enquête publique, toute personne intéressée pourra prendre connaissance à la préfecture d’Ille-et-Vilaine, ou sur son site internet, ainsi qu’à la mairie de Fougères, du rapport et des conclusions motivées du commissaire enquêteur.